Bac pro à Nantes, une soirée classique

Le soir après leur stage, les jeunes rejoignent la Joliverie en fonction de leurs horaires. Certains arrivent depuis 16h30, d’autres à 18h, parfois 18h15.

Ensuite, c’est repas au self, puis un temps de travail dans une salle à la Joliverie : point sur la journée, avancée du rapport de stage. Et ensuite détente au foyer ou au gymnase.

Hier soir, nous avons eu la visite de Mathieu, membre de l’association Heirautini (association polynésienne de Nantes) : titulaire d’un BEP électrotechnique et d’un bac pro en froid et clim, il a passé 7 ans à travailler dans des hôtels de Bora. De retour en France, il a repris ses études : BTS puis licence pro.

Il a fait part aux jeunes de l’intérêt de poursuivre ses études, de  l’intérêt d’accumuler de l’expérience en travaillant hors de son île et des besoins réels de main d’oeuvre qualifiée en Polynésie, main d’oeuvre qui vient souvent de France par manque de personnel qualifié sur place.

Aujourd’hui, vendredi, les emplois du temps sont allégés : quasi tout le monde fini à midi. Chacun doit regagner le lycée du Sacré Coeur ou entre 13h et 15h il est prévu de travailler à l’avancée du rapport de stage puis de 15h à 17h de participer au cours de sport avec les élèves de 2BP Com de la classe de Mme Garriou.

Etienne fini a 16h à Rocheservière, il rejoindra directement sa famille d’accueil.

Heiarii a une intéressante journée de réception de chantier, à Noirmoutier, donc assez loin de Nantes. Son patron a proposé de le ramener et de l’héberger pour cette nuit. Il nous rejoindra demain.

Pour ceux qui s’intéressent à l’aspect culinaire du voyage : cette semaine au self, c’est « semaine espagnole », le ma’a est copieux et varié.  Hier soir, il y avait (entre autre) gaspacho, charcuterie, crudités, crêpes roulées en entrée, en plat hamburger-frites / légumes + kekab pour ceux qui le voulaient, puis yaourt, fromages, et en dessert tarte à la frangipane, fruits, compote, … Au petit déjeuner ce matin, un croissant en plus du choix habituel : on ne va pas dépérir …

DSCN1523 DSCN1522 DSCN1519 DSCN1517 DSCN1526

Les commentaires sont fermés