Voyage des Secondes GT à Tahiti : les visites

Fenua Ma

La première visite était chez “Fenua Ma“ à Motu Uta. C’était une découverte pour nous. Nous avons eu un guide nommé Francis qui était très gentil qui nous a parlé du tri, de ce que deviennent les déchets recyclés et l’avenir des déchets non-recyclés.


C’était très intéressant et ça nous a permis de prendre conscience de la quantité de déchets que nous produisons. Nous avons aussi pu découvrir leur rythme de travail très intense et très difficile.

Il n’y avait que des hommes comme travailleurs et ils travaillent 50 minutes, puis 10 minutes de repos jusqu’à 23 heures, ce qui est très difficile. C’était une belle visite mais avec de mauvaises odeurs.

Brasserie de Tahiti

Le site de production de la brasserie de Tahiti se situe à Punaruu.

Le site était très grand ; nous étions impatients de visiter la brasserie de Tahiti parce que les produits qu’ils fabriquent (Coca, Fanta, O Tahiti…) nous les consommant. Lors de la visite nous étions obligés de suivre les traces marqués au sol. Nous avons vu beaucoup de machines, chacune avait un rôle précis. Soit de fabriquer des bouteilles et des canettes, soit de les remplir et soit de les refermer avec le capuchon ou l’aluminium. Là plupart des salariés sont des techniciens (personne qui connaît et maîtrise une manière de faire), afin de surveiller le bon fonctionnement des machines. À la fin de la visite, nous avons pu avoir un verre de jus. Cette visite était très intéressante, nous avons appris beaucoup de chose comme par exemple qu’il faut une heure pour qu’une machine remplisse 28 000 bouteilles.

L’assemblée de la Polynésie Français

Nous avons visité l’Assemblé de la Polynésie Française.
Nous avons pu visiter le Hall où parfois il y a des manifestations et des expositions.

Nous sommes aussi entrés dans la salle des commissions où on a pu s’installer. C’est l’endroit où les membres des commissions avec la présidence et le gouvernement parlent des projets et les votes.

La dernière salle visitée est l’Hémicycle ou aussi appelée la salle des séances, la salle était impressionnante. Dans cette salle ils votent des budgets pour les projets.

À la fin de la visite nous avons pu découvrir le bassin de la reine Pomare, c’était très beau.


Le conseil Economique, Social et culturel.

Nous avons visité le Conseil Economique, social et culturel. (CESC)

Nous avons regardé un diaporama sur le fonctionnement du CESC puis nous avons visité une salle où ils prennent des décisions sur les lois pour l’économie, le sociale et la culture. Dans l’histoire du CESC, il y eu comme président Thaddée Hoatau le grand-père de Vaimalama CHAVEZ.

Le lycée hôtelier

Nous avons visité le lycée Hôtelier, d’abord on s’est divisé en 3 groupes composés de 8 à 9 élèves. Chaque groupe a été emmené dans un atelier.

Il y avait 3 ateliers: la pâtisserie où on a pu goûter des choux à la crème en forme de cygne, la boulangerie où en a pu faire du pain en boule et la cuisine où les élèves préparaient leurs propres cuisines (les wrapes) et tout ça ils le font en autonomie.  Les élèves étaient des Secondes et parmi eux des premières années, ils font le même programme que nous (Français, Maths, Anglais…etc.) sauf que le Vendredi ils font de la pratique.


Cette visite était très intéressante et ça a permis à certaines personnes de se poser la question sur leur Orientation.

Laboratoire de Cosmétologie Pacifique sud

Nous avons visité le laboratoire de Cosmétique Academy, le laboratoire est une entreprise qui fabrique ou qui crée du Monoï avec des fleurs, des fruits…etc.

Nous n’avons pas eu l’occasion de visiter l’usine car elle était en rénovation.

Les ingrédients utilisés dans les Monoï sont naturels et sont de la Polynésie Française. Nous sommes resté dans une salle climatisé à regarder le fonctionnement de l’entreprise. Puis à la fin de la visite, certains ont pu s’acheter un Monoï avec les ingrédients qu’ils ont pu choisir.

Morinda

À Morinda, le hall était climatisé et l’usine était très grande. Cette entreprise fabrique du Noni fait à base de Nono fermenté. Ça peut paraître dégoûtant mais c’est très bon pou la santé ; le Noni est exporté en Chine, au Japon, en Allemagne, en Amérique. Cette entreprise est très connu. Le produit est très bon, alors que cela n’est fait qu’à base de Nono et de rien d’autre.

STP multi presse

Nous avons visité l’usine STP multi presse, nous avons vu différentes machines. C’est une entreprise qui fait de l’impression sur papier et sur textile (tricots).

STP multi presse est une imprimerie qui essaye de protéger l’environnement. À chaque arbre coupé ils en replantent plusieurs. Les papiers non utilisé sont recyclés.
Les gobelets qu’ils fabriquent sont biodégradables comme les gobelets dans air Tahiti.

La visite était très intéressante.

0

Les commentaires sont fermés.